ORGANISATION POUR L’HARMONISATION
EN AFRIQUE DU DROIT DES AFFAIRES
Benin Burkina Faso Cameroun RCA Comores Congo Côte d'Ivoire Niger Sénégal Guinée Conakry Guinée Equatoriale Mali Gabon Guinée Bissau Tchad République Démocratique du Congo Togo

Participation de l’OHADA à la conférence régionale sur l’affacturage en Afrique

First Text Dakar, Sénégal, 07 et 08 février 2018
Second Text Participation de l’OHADA à la conférence régionale sur l’affacturage en Afrique
url http://www.ohada.org/index.php/fr/actualite/dernieres-nouvelles/2420-participation-de-l-ohada-a-la-conference-regionale-sur-l-affacturage-en-afrique

COMMUNIQUE

Participation de l’OHADA  à la conférence régionale sur l’affacturage en Afrique

(Dakar,  Sénégal, 07 et 08 février 2018)

Le Secrétaire Permanent de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), le Professeur Dorothé Cossi SOSSA, a participé à la conférence régionale sur l’Affacturage en Afrique, tenue les 7 et 8 février 2018 à l’hôtel Radisson BLU de Dakar  (Sénégal).

 

Organisée par Afreximbank et Factors Chain International (FCI), la Conférence portait sur la thématique centrale suivante : « L'affacturage domestique et international : un moyen alternatif pour les PME en Afrique ». Prenaient part à cette importante rencontre scientifique : les représentants des banques, institutions financières, régulateurs et législateurs, agences gouvernementales, sociétés d'affacturage, cabinets d’affaires, PMEs, sociétés de technologies de l'information, sociétés de consultance, exportateurs et autres sociétés intéressées par le monde de l'affacturage. La conférence visait à permettre aux participants de se familiariser avec l'affacturage international et domestique, de mesurer ses bénéfices et ses possibilités de développement.

Dans son intervention, le Secrétaire Permanent de l’OHADA a développé une approche conceptuelle de l’affacturage et indiqué son importance pour les Etats membres de l’OHADA, avant de mettre en exergue les défis et la stratégie de l’OHADA pour l’élaboration d’un Acte uniforme sur l’affacturage.

Il a précisé que l’affacturage est un outil de facilitation de l’accès au crédit des PME africaines fragilisées par la faiblesse de leurs encours de liquidités et dont l’équilibre financier est en danger en cas de retards ou défauts de paiement des débiteurs. Cette technique de financement, a-t-il ajouté, est d’autant plus importante que les difficultés d’accès au crédit représentent le tout premier obstacle au développement des entreprises, spécialement les petites et microentreprises qui constituent l’essentiel du tissu économique dans la plupart des Etats africains. En améliorant la trésorerie des entreprises africaines de manière générale, l’affacturage concourt à la réalisation des objectifs ultimes de l’OHADA, à savoir le développement économique de l’Afrique à travers la sécurisation juridique des affaires.

Le Secrétaire Permanent remercie Afreximbank et FCI pour l’organisation réussie de cet événement et se félicite de l’état de la coopération que la Banque entretient avec l’OHADA.

Le Secrétaire Permanent,

Pr. Dorothé C. SOSSA

Image
Benin Burkina Faso Cameroon RCA Comores Congo Ivory Coast Niger Sénégal Guinée Conakry Equatorial Guinee Mali Gabon Guinée Bissau Democratic Republic of Congo Tchad Togo >>>>>>>>>>